Les antisémites se déchaînent sur Tweeter

Date de publication: 17 octobre 2012


L’Union des Etudiants Juifs de Belgique n’est pas étonnée de la débauche de propos antisémites qui s’est donnée libre court sur le réseau social Tweeter.


Le lancement d’une série de blagues et de vannes “communautaires” n’a eu de franc “succès” que pour un seul sujet: #UnBonJuif. Ce mot-clé a rapidement dégénéré en une litanie de propos appelant au meurtre, au génocide et reprenant les clichés antisémites traditionnels ou carrément nazis.


Le phénomène a pris une telle envergure que rapidement ce “hashtag” (mot-clé) est devenu un des plus tweetés de France.


Les participants, sous prétexte de pouvoir se moquer de tout, affichent l’antisémitisme le plus haineux en exprimant leurs préjugés d’une “injuste domination juive”, politique, sociale et financière sur le monde. 


Les justifications invoquées par les participants sont toujours les mêmes: “liberté d’expression”, prétendus “deux poids,deux mesures”, “victimisation des juifs”.


Ce type de propos immondes est en croissance sur beaucoup de forums du net. Les rédactions de plusieurs médias démocratiques avaient déjà été contraintes de supprimer la possibilité de commentaires sous les articles concernant le conflit israélo-palestinien ou la communauté juive; les modérateurs étant submergés.


Ce phénomène n’est pas nouveau, ce tweet a simplement servi de point de fixation à un type de propos abondant sur la toile.


Nous ne pouvons faire autre chose qu’alerter en espérant que les médias et le monde politique prennent conscience de ce qui se passe et prennent des mesures d’éducation pour prévenir le mal ou le guérir à son début. 


Union des Etudiants Juifs de Belgique.

Cliquez ici >> Article du journal "Le Monde".

 

Copyright 2010 © UEJB
All rights reserved
Designed by Elyotech